QCM

VRAI FAUX : La survenue brutale et isolée d'un érythème inguinopelvien bilatéral peut être en rapport avec une prise orale d'un médicament.

Publié le 13/06/2017

Plusieurs réponses possibles

Pour consulter l'intégalité de ce contenu, vous devez vous identifier

Contenus sur le même thème: Localisations cutanées

Cas cliniques

C'est pas le pied ...

Un homme de 48 ans voit apparaître des lésions génantes sur les pieds (photo) s'aggravant en 2 mois. Il est traité depuis 12 mois par adalimumab (Humira) pour une spondylarthrite ankylosante. Il n’a aucun antécédent dermatologique. A[...]

Fiches thématiques
Trichofolliculome du cuir chevelu Fabre F. , Canihac M. , Jouary T , in Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2014 ; 141 : 736-737
Maladies rares
Kératodermie palmoplantaire aquagénique idiopathique Trotot C. , Studer M , Waton J. , Bursztejn A-C , Schmutz J.L. , Barbaud A , in Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2012 ; 139 : 412-413
Recommandations et informations
Urétrite masculine
2006 - Section MST de la SFD

Thèmes abordés dans ce document:

Localisations cutanées

 (

Plis

) , 

Babouin (syndrome)