Iconographies

Pour consulter l'intégalité de ce contenu, vous devez vous identifier

Syndrome des « grosses mains » des toxicomanes : intérêt des bandages peu élastiques

Iconographie issue de l'article: Syndrome des « grosses mains » des toxicomanes : intérêt des bandages peu élastiques.M. Arrault, S. Vignes. Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, Volume 133, Issue 10, October 2006, Pages 769-772

Contenus sur le même thème: Dermatoses par agents externes

Cas cliniques

Bientôt les vacances !

Un enfant de 7 ans revient de vacances à Agadir (Maroc) avec un scorpion sur l'épaule droite et un cobra sur l'épaule gauche. Ces lésions se sont développées à son retour en France, sont érythémateuses, légèrement papuleuses et peu[...]

Pre/post tests
Fiches thématiques
Alopécie circonscrite temporaire après neuroradiologie interventionnelle: une série de 18 cas Freysz M. , Mertz L. , Lipsker D. , in Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2014 ; 141 : 15-22
Maladies rares
Kératodermie palmoplantaire aquagénique idiopathique Trotot C. , Studer M , Waton J. , Bursztejn A-C , Schmutz J.L. , Barbaud A , in Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2012 ; 139 : 412-413
Recommandations et informations

Thèmes abordés dans ce document :

Dermatoses par agents externes

Syndrome des grosses mains des toxicomanes